Emmanuelle Meyssignac

Après des études supérieures à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Emmanuelle Meyssignac tourne brusquement casaque à 21 ans, fait ses premières armes sur le plateau d’un cours de théâtre privé et présente le Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique. Elle en sort en 1988, ayant rencontré ceux qui lui offriront ses premiers rôles, notamment Jean-Pierre Miquel.

Dès lors, les expériences théâtrales vont se succéder :l’Antichambre de Jean- Claude Brisville, avec Suzanne Flon et Henri Virlojeux, créée au Théâtre de l’Atelier et jouée ensuite dans toute la France, durant deux années consécutives ; le Misanthrope (Molière), mis en scène par Jacques Weber, au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Elle collabore ensuite avec la Comédie Française à deux spectacles donnés dans la salle du Vieux Colombier, les Reines de Normand Chaurette (rôle d’Isabelle Warwick), mis en scène par Joël Jouanneau et Euphonia, spectacle musical de Mickaël Levinas sur un texte de Berlioz, mis en scène par Jean-Pierre Miquel. Puis, ce sont trois spectacles réalisés par Jacques Kraemer au Théâtre missionné de Chartres: Bérénice (Racine) (rôle titre) repris au Théâtre 14, Mademoiselle Julie (Strinberg) (rôle titre), repris au Théâtre de la Tempête, Bettine d’Alfred de Musset, repris au Théâtre 13 ; d’autres spectacles encore produits par des compagnies, des structures parisiennes ou de la proche banlieue, mis en scène par Dominique Quéhec, Anne Petit, Daniel Zerki, Nicolas Lormeau, Baki Boumaza, Jean-Luc Borg...

Sa fréquentation assidue des grands textes classiques, son goût de la langue française, son attention au phrasé et à ses rythmes l’amènent naturellement à travailler à la Maison de la Poésie / Théâtre Molière. C’est là qu’elle propose en 2002, son premier spectacle en tant que metteur en scène Aphrodite, à partir d’une œuvre de Pierre Louÿs. Suivront Marie Madeleine ou le Salut / Clytemnestre ou le Crime de Marguerite Yourcenar...

Par ailleurs, elle tourne régulièrement à la télévision, quelquefois au cinéma.

Elle vient d’interpréter très récemment Home Yid, pièce écrite et mis en scène par Jacques Kraemer.